Comme l’indique la base line de ce blog, je suis un papa geek. Ce qui ne veut pas dire que je ne me préoccupe pas d’éventuels « risques » que peuvent courir les enfants avec Internet et d’autres cyber activités (bon, la mienne a 2 ans et son plaisir c’est d’aller chercher le pad de la 360 et d’arriver vers moi en criant « Papaaaaa….boutooonnnnn ! »).

Donc, dans la catégorie « je-m’emmerde-pendant-mes-vacances-alors-je-vais-faire-chier-les-autres », certains de nos députés sont arrivés à un niveau quasi inter-galactique.

Aussi, en parcourant les colonnes d’un de mes magazines de gamer, je tombe sur un article qui a bien failli de faire mourir..de rire bien sûr.

Je dois avouer que j’ai tout de même une tendresse toute particulière pour les noobs, mais quand on mélange noob et politique, ca ne donne pas toujours Nadine Morano (alors, c’est bien GTA IV pour tes gosses ? PEGI 18 quand même !).

On ne pourra pas me taxer d’anti-sarkosysme primaire car ce dont je vais vous parler est un projet de loi qui a été essentiellement rédigé par des député centristes ou du PS.

La loi en question (que vous pouvez consulter ici) vise à mieux protéger les jeunes de la cyber-dépendance. C’est louable en soi me direz-vous…C’est sans compter plusieurs points qui me font me taper le ventre avec des larmes dans les yeux:

  • 1er point: Je trouve qu’ils ont l’air de s’y connaitre en autant en cyber-addictologie que Paris Hilton en physique quantique (quoique niveau trou noir…)
  • 2ème point: Vu le ton d’écriture, tout ca fleure bon « Famille de France » (putain…je ne bosse même plus dans le monde du jeu vidéo…et ils continuent à me faire chier)
  • 3ème point: Rien que l’article 1er du projet, qui demande au Ministre de l’Éducation (Luc « Condescendanceman » Chatel) et au Ministre de la Santé (Roselyne « 2-piquouses-acheté-la-3ème-gratos » Bachelot) de fixer un programme d’éducation pour la prévention des comportements à risques. NOM DE DIEU ! ! Non mais vous vous imaginez Nicolas 1er dire « Allez hop, vous me collez Chatel sur WoW et la Roselyne sur Counter Strike histoire que l’on n’ait pas l’air trop noob ». C’est vraiment repousser les limites de la connerie bien au-delà de ce que l’humanité peut supporter (remarque on se rappellent tous du Lip Dub « ♪ Tous ceux qui veulent se teindre en Blondeuuuuuu♫ » – au passage, voici une version que j’aime bien)
  • 4ème point (the last but not the least): Le fait d’instaurer des pauses obligatoires de 30 minutes durant les sessions de jeu….Alors là, c’est la cerise sur le pompom ! Je m’en doutais mais c’est officiel: nos pt’its gars de l’Assemblée sont atteints du complexe « Super Nanny ». MAIS MERDE ! C’est quand même aux parents d’éduquer leurs gosses, bordel ! Alors quoi, tu joues plus de 30 minutes et Roselyne vient te débrancher la console ?

MAIS C’EST PORTNAWAK ! ! !

Donc, le magazine où j’ai lu ce projet, éligible au Prix de l’Humour Politique de l’Année, a décidé de riposter en publiant son propre projet de loi (les habitués de ce magazine reconnaitront la police utilisée. Je vous conseille de zoomer un peu). C’est très drôle !

Avec un peu de recul, imaginez si la loi avait eu le N°1337 ! Arf