On a tous vu cette pub un jour où un grumeau pas plus haut qu’une table de chevet accuse Maurice d’avoir bouffé tout les xoxosuisses . Et ben, je pense que le créatif a eu la même expérience que moi en élaborant son scénario (qui allait traumatiser des générations entières de poissons rouges).

Ces derniers temps (mais ouf c’est fini…-méthode Coué-) la croquette a une tendance certaine à la destruction par le vide de notre salon et au lancé de doudou au niveau olympique. Vous avez donc compris que quand il y a une connerie a faire, elle fonce dedans tête baissée (en un mot: bientôt 2 ans !).

Mais c’est qu’elle est fourbe la bougresse…Car non contente de de s’amuser a éteindre l’ordi quand je suis en plein montage vidéo (ou la télé en pleine session de 360), elle vous regarde, se marre et se tire en courant, et se casse la figure !

Mais il y a pire, un soir, mademoiselle a décidé, après le live « Berceuse Tour « de papa et maman (bientôt dans ta ville !), que son lit était un tatami et que Doudou était un député de la 12e circonscription des Yvelines. C’est donc après une folle série de ippons (en gros, j’ai bien cru que l’on allait se prendre le plafond sur le coin du béret) , je me décide à monter pour me retrouver sur le seuil de sa chambre. J’entre ! Et là, c’est Omaha Beach (après l’arrivée des G.I). Sur le tatami Dans le lit, Doudou à visiblement le dessus (la honte !), mais à coté, tout les autres z’amis-du-lit sont éparpillés aux quatre coins du dojo de la chambre.

Je toussote et fait mon regard noir (qui provoque inévitablement une hilarité irrépressible chez mes ennemis), ma fille relève les yeux, se met debout, rigole (cf « regard noir »), pointe son adversaire du doigt tout en embrassant du regard le massacre a ses pied et me dit d’une voix claire et forte: « A doudou ça ! »

Depuis ce jour, Doudou a écrit sur la table basse, se jette tout seul sur le sol, pique les clés de la voiture….Quel gros bâtard ce Doudou !