L’avantage d’avoir plus de vacances que ma moyenne de mes concitoyens, c’est que je peux passer plus de temps avec ma mini-geekette-croquette.

Les passe-temps (NON ! Pas le nain !…) sont donc divers et variés : le parc avec un ballon, le parc avec une pelle et un râteau, le parc avec the-übber turbo-combo-ballon-pelle-râteau. C’est généralement dans ce genre moment que j’entends dans mon dos « Papaaaaaa…A bras ! »….Et je me retrouve chargé comme un yak, la croquette sur les épaules qui se la joue Miss France 2028 à faire coucou aux canards (quand canards il y a, sinon le premier pigeon rabougri fait aussi bien l’affaire).

Bref, ce jour là, après la sieste de mini-nous (et une partie de Harvest Moon endiablée…j’en vois un qui rigole au fond !), j’avais réussi à éviter le übber-combo cité ci-dessus et je pars au parc avec la croquette et son ballon Coucou-Chaton (oui, j’applique la loi Toubon uniquement quand cela atteint le firmament du ridicule) car le ballon Marcus Fenix risque de m’attirer un inspecteur DAASS.

Pour situer un peu la scène, le parc en question est à flanc de colline : l’entrée se fait en haut et les jeux sont en bas. Donc si tu es chargé comme un Bos grunniens grunniens Linnaeus , la remontée peut prendre des allures de l’expédition Howard-Bury dans les années 20. La descente se passe bien et nous arrivons au niveau des balançoires et autres toboggans, ou plutôt CITT (croquette-in-the-text) les « ssoires » et le « bogan ».

Soudain, mon oreille de gyak en sursis est attirée par un meuglement dont l’intensité n’est rarement atteinte que par un A380 au décollage.

Alors, je sais pas vous, mais pour ma part et en tant que geek, je me pose pas mal de questions métaphysiques comme :

1)    Qu’est ce que ca fait si on ouvre un sabre laser sous la douche ?

2)    Est-ce que les gars de chez Irem étaient des visionnaires ou juste des gros sadiques ?

3)    Si on rencontre un extra-terrestre, faut-il faire le signe de bienvenue de M. Spock ? (là  si c’est oui, on est bon pour une guerre inter-galactique !)

4)    Que deviens le monstre du Loch Ness ?

5)    C’est quoi le chainon manquant ?

C’est donc avec une certaine fierté que je venais de répondre à la question N°4, et j’étais sur le point d’appeler Fox Mulder quand je me suis rendu compte que je tenais une  croquette gesticulante à bout de bras qui souhaitait faire de la « ssansoire ». Mon regard n’arrivait pas à se détacher de ce spectacle qui répondait en tout point à la question N°5 et réalisais que c’était plutôt Yves Coppens qu’il fallait appeler.

Si vous ne connaissez pas la différence entre le génie et la connerie, sachez juste que le génie à des limites !

Les mères de famille qui se tenaient devant moi tenaient un discours d’une profondeur qui n’était pas sans rappeler les plus belles sorties d’Eve Angeli. Je me trouvais face à la connerie…LA VRAIE…Celle qui a quelque chose de totalement hypnotique, celle qui te fait penser que l’humanité court à sa perte, celle qui ferait passer un candidat de Secret Story pour un éligible au Nobel de Littérature.

En plus de cloper comme des pompiers ( à coté de leurs gosses… mais quand t’est con, t’est con !) et d’avoir leurs culs posés dans les poussettes, ce fut un véritable florilège d’idées reçues et de phrases toutes faites, que l’on ne retrouve que dans les « Brèves de Comptoir ».

Alors pourquoi, les  personnes qui ont le sens critique d’une palourde parlent toutes très fort et systématiquement de politique ou de religion (perso, je n’ai pas la réponse mais je suis ouvert aux suggestions).

Je ne résiste donc pas à vous donner un extrait des conneries abyssales que j’ai pu entendre ce jour là (je vous jure que tout est ABSOLUMENT authentique) :

– « Ah bah ouaiiiiiis…dans la religion musulmane les femmes sont voilées ! Mais au début, il n’y avait qu’Adam et Eve, et Eve elle n’était pas voilée non ? »

(C’est vrai que sur les photos d’époque on ne distingue pas bien…)

– « Quand j’étais petite, j’étais catho, mais depuis Dieu, il m’a trop fait de crasses…Alors je sais plus bien ce que je suis »

(J’ai bien une réponse mais on va encore dire que je suis un poil vulgaire)

– « Pfff…De toutes façons, ils leur apprennent pas les trucs vraiment utiles à l’école. Alors quand il n’y va pas, c’est pas trop grave »

(Ok, mode « vulgaire » activé : MAIS PUTAIN DE BORDEL DE DIEU DE POMPE A MERDE C’EST QUOI CETTE CONNE….AHHHHHHHHHHHHHHHH !)

– « Putain de merde ! Mais il est où encore mon gosse ? »

(Le gosse en question a 10 mois, sait à peine marcher, mais a réussi à gravir une dizaine de marches de l’escalier situé juste derrière…Là le cœur des parents qui lisent ça est censé monter à 250 pulsations/minutes).

Des larmes et un rire contenu montaient en moi, et j’en étais presque à filmer la scène…Le seul problème, c’est que je ne pouvais pas saisir mon téléphone et m’occuper de la croquette tout en rattrapant les gosses tombés du ciel (façon Game&Watch) pendant que les rombières devisaient sur l’un des plus gros problèmes de ce monde, à savoir si c’est possible de retrouver sur Internet la recette de la sauce des Mc Potatoes parce que  « elle est trop bonne cette sauce, enculé ! ».

J’ai appelé ma femme au téléphone, qui devait nous rejoindre, pour lui dire d’arriver rapido sinon elle allait rater le spectacle « J’ai un QI inférieur à ma température anale »

Entre quatre-yeux, j’ai fait promettre à ma croquette d’amour de ne JAMAIS devenir comme çà (comme elle dit toujours « non », ce fut facile).

De retour à la maison, j’ai quand même regardé sur Internet si je ne trouvais pas la recette, car c’est vrai qu’elle est trop bonne cette sauce…enculé !